Analyse transactionnelle - Psychopraticien-Transactionnelle.com

Aller au contenu
L'analyse transactionnelle
« un état du moi est un ensemble cohérent de pensées et de sentiments
directement rattachés à un système de comportements observables »
"À l’intérieur de la psyché d’un individu, trois entités cohabitent. Ce sont les états du moi."
Porté par les travaux de Sigmund Freud sur le « ça » (les pulsions), le « surmoi » (les interdits, les lois et les normes) et le « moi » (partie rationnelle de la personnalité), le psychiatre Éric Berne mène ses propres recherches tout en se basant sur l’approche psychanalytique. Ses observations se portent sur les interactions entre les gens. C’est à partir de là que les différents rôles dans les relations (transactions) furent analysés et définis comme les différents états du moi. C’est donc l’expression d’un aspect de la personnalité face à un événement donné.
- Ces états du moi sont au nombre de trois et se nomment :
1) Le moi parent, "Il se réfère aux expériences antérieures. Il est ce qui subsiste des injonctions et prescriptions inculquées tout au long de l’enfance par les garants de l’autorité que nous avons croisés."
2) Le moi enfant, "Est ce qui subsiste de l’enfant que nous avons été. Il est donc relié au passé."
3) Le moi adulte. "Est lié au présent."
- « Une transaction est un échange de signes de reconnaissance verbal ou non verbal entre deux personnes, c’est-à-dire un stimulus et une réponse à ce stimulus. »
- Les transactions à double fond renferment deux niveaux de communication. Le premier niveau concerne ce qui est dit tandis que le second doit être interprété sous un biais psychologique. Il y a donc un décalage entre ce que l’on dit vraiment et ce que l’on exprime.
- Dans la vie de tous les jours les jeux psychologiques sont inconscients, les personnes ne se rendent pas compte qu’elles jouent un rôle et répétitifs, une personne peut employer les mêmes transactions à double fond avec plusieurs personnes.
analyse transactionnelle
- le psychiatre Stephen Karpman crée le concept du triangle dramatique afin de conceptualiser les différents rôles dans les jeux psychologiques. Dans la vie, chaque participant se place inconsciemment dans un des rôles et le conserve tant qu’elle en retire un bénéfice. Il arrive cependant que les personnes passent d’un rôle à l’autre, toujours sans s’en rendre compte.
- Il existe donc plusieurs combinaisons de positions de vie. Il est possible de se rendre compte de la position de vie que l’on adopte et de la faire évoluer vers le +/+.

D’autres éléments déterminent notre vision de nous-mêmes, du monde et de nos relations avec les autres. Ce sont les drivers (messages), les injonctions (interdictions et obligations) et les scénarios de vie qui en découlent. Nous les avons acquis durant notre enfance et nous nous conformons à eux sans en avoir vraiment conscience.
  
1
critique

Lionel BARRIERE Psychopraticien diplômé
14 Avr 2023
Les séances d'analyse transactionnelle que je pratique sont individuelles et non en groupes.
Retourner au contenu